Ishtar Connection - Sans Watermark-67.jpg

Ishtar Connection

Arabic Vibrations

Formation

Fawzy Al-Aiedy Singing, electric “pretzel” oud

Vincent Boniface Diatonic accordion, bagpipes, clarinet, flutes

Amin Al-Aiedy Arrangements and bass

Adrien Drums Drums and electronics

Album released at the end of 2019 c / o Inouïe Distribution

For the 1st time in his career, Fawzy Al-Aiedy pays tribute to the Arab song of the East (Iraq, Syria, Lebanon, Jordan, Egypt) and the Maghreb (Morocco, Tunisia, Algeria), a spicy tribute with his own melodies . Through Ishtar Connection, traditional songs, modes and rhythms interact with electronic sounds and pulses. It is an improbable but irresistible alchemy, between world music and electronics, invented by a master of oriental music and three young musicians from contemporary music: Vincent Boniface multi-instrumentalist from Aosta Valley, Amin Al-Aiedy with arrangements and bass, Adrien Drums on drums and electronics, to sounds of beatmaker Gstn. What could be better than appealing to the new generation cradled between two cultures.


Modern musical references echo a centuries-old tradition. Electric oud and Arabic song intersect with electronic textures, the sounds of a bagpipe and other acoustic instruments, in an unexpected harmony and groove, all transcended by modern and relevant arrangements.


What name could better stick to this project than that of Ishtar, major and fascinating figure of Mesopotamian mythology, symbol of duality and opposites. Ishtar Connection launches a bridge between tradition and modernity, offering a space of freedom, a resolutely festive moment where cultures meet, where irresistible desire to dance is born ... Welcome to the oriental fest-noz.

ISHTAR_20220227_PATRICK LAMBIN_9.jpg

BIOGRAPHIES

Photo Fawzy- Ishtar-Connection-Live-Esp

Fawzy Al-Aiedy

Chant, oud

Vincent Boniface - Musicien à l'accordéon

Vincent Boniface

Accordéon diatonique, cornemuses, bombarde,

clarinette, flûtes

MIROIR_NOMADE_Amin_AL-AIEDY_Cop_Patrick_Lambin_1_edited.jpg

Amin Al-Aiedy 

Arrangements, oud, choeurs

Adrien Drums-Ishtar Connection_cop_Kulturamt_Bielefel

Adrien Al-Aiedy

Alias Adrien Drums

Batterie et pad

28424523_1798777600425381_1935057671509312706_o_edited.jpg

Sylvain Ratovondrahety

Claviers

Nominé aux Django d’Or, le compositeur-chanteur-musicien d’origine irakienne se caractérise par ses créations de métissage. S’imposant par sa présence scénique, Fawzy Al-Aiedy reçoit son public à l’orientale et partage avec lui ses passions de musicien voyageur. Depuis plus de 30 ans, il se produit aussi bien sur les scènes françaises qu’aux quatre coins du monde. Aimant se confronter sans cesse à d’autres styles musicaux, il ouvre avec Ishtar Connection une nouvelle page dans sa démarche créatrice. Il y confronte son arabité à la musique électronique.

              

Poly instrumentiste, Vincent Boniface aime la confrontation entre l'expression populaire et l'expérimentation des langages musicaux. Il œuvre dans différents contextes (composition, improvisation, événements dont le festival "Etétrad"). Son bonheur de jouer est particulièrement communicatif. Il naît d’une famille de musiciens en Vallée d’Aoste au nord de l’Italie, gardienne de la tradition musicale des Alpes occidentales. Il œuvre également à la sauvegarde des langues minoritaires encore vivantes (le franco-provençal et le français).

Depuis l’âge de 10 ans, il joue régulièrement dans les festivals et les scènes de musique traditionnelle. Il collabore avec des groupes folk-jazz-rock, tout en se frottant à l’électro trad. 1er prix de cornemuse au festival international de Saint-Chartier en 2000 et récipiendaire d’un prix au festival de Loano en 2007, il collabore sur divers projets de Fawzy Al-Aiedy depuis plusieurs années.

Jeune bassiste, oudiste et contrebassiste, Amin a grandi entre deux cultures, celles d’une mère française et d’un père irakien. Bercé au son du oud, il a suivi un double cursus musical au Conservatoire Régional de Strasbourg: celui du jazz et musiques improvisées avec Jean-Daniel Hégé et Eric Watson, celui des musiques dites « actuelles » avec Samuel Collard. Il a également étudié la guitare classique avec Hideaki Tsuji, l’écriture et l’orchestration, obtenant une licence de musicologie. Après avoir obtenu son DEM  de contrebasse, il poursuit sa formation en faisant des allers-retours avec la Tunisie où il étudie le oud et les maqam (modes orientaux). Il enseigne le jazz et la contrebasse jazz à l'Institut supérieur de musique de Tunis tout en participant à divers groupes de jazz et musiques du monde (Djokla, New Balkan Express, Ishtar Connection, Fawzi Chekli, divers musiciens tunisiens : Hedi Fahem, Omar El Ouaer, Najet Ouni).

Adrien suit parcours un peu atypique. Il démarre la musique à l’âge de 7 ans mais l’enseignement académique ne lui convenant pas, il trace sa propre route, utilisant sa créativité et son énergie au service de rythmes et de textures qui lui ressemblent. Après avoir jouer dans des formations de musiques actuelles, séduit par la musicalité et le groove de Benny Greb ou Stuart Copeland, il se forme à une musique plus progressive et fusion, menant un jeu plus nuancé et d’intention. Puis il suit un cursus intensif au CIM à Paris pour étendre son jeu aux rythmes africains, latins et jazz. Parallèlement, il prend des cours de percussions orientales. Curieux de nouvelles technologies, il fusionne l’électronique avec l’acoustique pour trouver un son hybride, organique et moderne. Pour assouvir son envie de partage, il a créé une chaine YouTube (tutoriels et cover = Adrien Drums). Il accompagne des artistes de la scène parisienne (Trafic Jam et Dan Morgan).

Sylvain Ratonvondrahety, d'origine malgache, né à Paris en 1983, musicien éclectique, ne vit que pour, par et dans la musique. Aux cabarêt de sa "Grande île" d'Afrique, il s'imprègne de ces gammes et rythmiques, jamais vu durant sa formation classique, pour pouvoir, seul en piano-bar, s'amuser à les mettre en pratique. Et là, les rencontres se font: funk, soul, gospel, hip-hop et RnB, tout ce qu'on appelle "groove" le nourrit. En quête de sonorités nouvelles, mais sans délaisser la tradition, il goûte le rock, la pop, les chants d'église, la liturgie et la fusion. Après 2 ans passés à Madagascar, il s'ouvre encore plus les "Oreilles de l'esprit" : ragga, reggae, zouk, sega, seggae, rock (le "vrai") pour un retour au classique et au jazz, afin de retrouver salsa, bossa, tango, afro-beat et bikutsi. Passages obligés par diverses activités musicales mais qu'importent l'endroit ou la raison, l'important c'est la musique et le partage avec de nouvelles personnes et de nouveaux horizons.

"La musique c'est... la vie"

ALBUM COLLABORATIONS

GSTN  | Programming, beatmaking

Electronic music producer Gaston (Philippe Rieger) is a multi-faceted sound artisan. Born into a family of melomaniacs, he works as a saxophone player, singer, lyricist, arranger and composer. He deploys his talents in a great variety of projects in which he handles every step of the creative process. Having grown up with hip-hop, techno and reggae, he performed as MC before becoming a member of La Fanfare en Pétard, where he also does the arrangements and mixing, and creating the fusion band Notilus, a new journey into the heart of sound. Also being a passionate beat maker, he has participated in productions by DJ Nelson and by many rappers. He has also plunged into the world of French chanson and global music, and doesn’t shy away from writing music for several theatre productions. Gaston loves experimentation of any kind.

Zied Zouari  | Violin, viola

Born in Tunisia in 1983 to a family of musicians, Zied Zouari began playing violin at the age of seven. He obtained the first prize for children performing in Tunis in 1996 and the gold medal for the festival of young creative artists in Kram (Tunisia) in 1997. He began his professional career with Lebanese singer "Wadi SAFÎ" in 1999. Armed with a solid training, he landed in Paris in 2006, where he met musicians from all walks of life, played with great fame such as Sylvain Luc, Nizar Rohana, Manu Théron, Dionysos Papasterios, Emel Mathlouthi, David Aubaille, Bojan Z, Mathias Duplessy, Manuel Delgado… He is on the way to forming a reference in contemporary Arabic violinist language by developing a fusional approach that traces his various influences ranging from Afro-Arab music to Jazz.

"The art of the curious and the fine mixture" could be the common thread of the artistic projects that Fawzy Al-Aiedy leads with skill. The intimate encoquine with the rhythm ... Very tasteful! "

Jean-François Pastor, Espace Django Reinhardt, Strasbourg

Creation supported by ADAMI, the MMC-DRAC Grand Est, the Grand Est Regional Council, the City of Strasbourg (within the framework of agreements or structuring from which Musiques en Balade benefits). Fawzy's tours have the support of SPEDIDAM.

References

The realization of the Ishtar Connection project constituted the first stages of the research laboratory at the Cultural Center of Vendenheim, at the Django Reinhardt Cultural Space in Strasbourg, at the Festival Le Printemps des Bretelles in Illkirch and at the Agence Culturelle d'Alsace (2016 -2017).

 

Ishtar Connection performed at the Musiques d'Ici et d'Ailleurs festival in Châlons-en-Champagne in July 2017 and at the ÉtéTrad festival in Italy (Charvensod, Aosta Valley) in August 2017.

Photographs: Laurent Khrâm Longvixay

With the support of :
Logos_ICC2_banniere v2.jpg
CNM-logo_standard_rvb_partenaire.jpg